Jeudi, mai 29, 2014

Le 29 mai 1914, le paquebot RMS Empress of Ireland sombrait dans l’estuaire du fleuve Saint-Laurent.

Moins connue que celle du Titanic en 1912, ou celle à venir du Lusitania, cette catastrophe et ses 1012 victimes (sur 1477 personnes à bord) est le plus grand naufrage survenu au Canada et l’une des tragédies maritimes majeures du début du XXe siècle.

À presque 2 heures du matin le 29 mai, dans un épais brouillard, le vapeur charbonnier Storstad éperonne en son centre l’Empress of Ireland, en partance pour Liverpool. 14 minutes après l’abordage, le paquebot sombre dans les flots. De nombreux passagers mourront dans leur sommeil, d’autres noyés dans les eaux glacées du Saint-Laurent.

L’épave du navire est aujourd’hui un site protégé, considéré comme un lieu de sépulture pour environ 600 des 1 012 victimes de cette tragédie.

D’aucuns soutiennent enfin que règne sur ce paquebot une malédiction. Aux victimes de la catastrophe il faut en effet ajouter 6 plongeurs, décédés lors de l’exploration de l’épave.

Unes des journaux français : source Gallica.
Un récit plus détaillé sur empress2014.ca.
Sur la malédiction de l’Empress of Ireland.