Samedi, juillet 27, 2013

Archiv’Art

On croyait le temps immobile, comme lové,
replié dans les pages de quelque registre oublié.
Mais quand la modernité veut se saisir du passé, numériser…
Au fil des pages, filles et fils endormis doivent se réveiller !

Sources : Archives Départementales de l’Aisne et de la Meuse.

Notes

  1. mesracinesfamiliales a reblogué ce billet depuis yvongenealogie
  2. daieuxetdailleurs a reblogué ce billet depuis yvongenealogie
  3. yvongenealogie a publié ce billet